23.8 C
Réunion
7 décembre 2022
Image default
ConseilsNews XBIKEVélos Electriques VAE (eBike)

Choisir son vélo à assistance électrique (VAE / eBike)

Les vélos électriques, ou plutôt communément appelés vélos à assistance électrique (VAE), sont une option très populaire pour fournir une aide supplémentaire pendant votre sortie vélo. Un vélo électrique vous aidera à maintenir votre vitesse sur le plat et vous donnera la poussée supplémentaire dont vous avez besoin pour gravir toutes les côtes de l’île. Du moment que vous choisissiez le modèle adéquat.

En effet, il existe une multitude de modèles de vélos électriques, mais une grande majorité n’est hélas pas adaptée au relief de l’île. Selon l’endroit ou vous habitez. Notamment : le type de trajet, la distance à parcourir, le dénivelé, la fréquence d’utilisation.

Mais si vous n’êtes toujours pas certain de ce que vous recherchez dans votre nouveau vélo électrique, lisez la suite pour notre aperçu complet des types de vélos électriques, pour trouver celui qui vous convient.

Vélos à assistance électrique, la base.

Un vélo électrique est un cycle à pédales avec un moteur électrique et une batterie qui vous assistent lorsque vous pédalez. Pour être légalement qualifié de vélo électrique, vous devez pédaler pour que le moteur démarre. S’il y a un « accélérateur » monté sur une barre ou une poignée tournante pour contrôler la puissance, le vélo sera légalement considéré comme un cyclomoteur.

Tout d’abord, commençons par les bases. Un vélo électrique, aussi appelé VAE(vélo à assistance électrique) ou eBike en anglais, est un vélo équipé d’un moteur électrique, et d’une batterie qui vous « assistent » lors du pédalage.

Pour être légalement qualifié de vélo électrique, vous devez pédaler pour que le moteur démarre. S’il y a un «accélérateur» monté, ou une poignée tournante pour contrôler la puissance, le vélo sera légalement considéré comme un cyclomoteur. Cela signifie qu’il devra être légalement immatriculé et assuré afin de pouvoir circuler sur la voie publique.

De même, l’assistance n’est légalement autorisée que jusqu’à 25 km/h en Europe, au-dessus desquels le moteur s’arrêtera et toute vitesse supplémentaire devra être le résultat de vos propres efforts. Mais vous avez de la chance si vous lisez ceci et roulez aux États-Unis, où votre moteur peut continuer à pousser jusqu’à 20 mph.

N’hesitez pas à nous contacter si vous avez des questions concernant nos vélos électriques

Les détails techniques des vélos électriques

Position du moteur électrique sur le vélo

Les vélos électriques ont leurs moteurs montés à l’un des trois endroits suivants: au milieu du vélo, dans le moyeu arrière ou dans le moyeu avant.

De nombreux systèmes ont un moteur dit « central », monté au niveau du boîtier de pédalier et qui donnera la puissance au vélo via la chaîne. C’est une position optimum pour le moteur car il place la masse supplémentaire en bas et au centre du cadre où cela n’affectera pas la stabilité et la maniabilité du vélo.

Une alternative sur les vélos plus basiques, le moyeu de la roue arrière est également un endroit populaire pour le positionnement du moteur. Placé assez bas, et sachant qu’une grande partie du poids du pilote repose sur la roue arrière, la maniabilité et l’adhérence sur la route ne sont pas trop affectées par le poids et la puissance supplémentaires.

Enfin, une solution plus rare est le moteur placé dans le moyeu avant. C’est une position légèrement plus délicate car le bloc moteur peut affecter la direction, et n’ayant pas autant de poids sur la roue avant, l’adhérence peut être affectée. Il est souvent utilisé pour les vélos électriques pliants et parfois pour les hybrides.

En plus des vélos électriques standards, vous pouvez également acheter des kits pour convertir un vélo normal en vélo électrique. Il existe des kits qui utilisent un moteur qui peut se positionner dans les 3 cas précédents. Nous ne traiteront pas forcément ces vélos dans cet article.

La batterie

Un vélo électrique est généralement alimenté par une batterie lithium-ion rechargeable. Comme pour les voitures, elles sont utilisées pour leur (relativement) faible poids et leurs grandes performances, ainsi que pour leur recharge rapide, généralement en quelques heures.

La batterie étant un des éléments clés d’un vélo électrique, plus le vélo est cher, plus la capacité de la batterie est grande, donc le kilométrage que vous pouvez obtenir pour un trajet similaire sera plus important.

Il existe une panoplie de formes, de tailles et de positions de batterie. Elles peuvent être attachées au dessus du tube diagonal, qui est une option populaire, ou encore cachées à l’intérieur du tube diagonal, mais aussi parfois dans le tube de selle, notamment pour les vélos pliables.

Les batteries de porte-bidon sont un autre moyen de dissimuler la batterie et sont souvent utilisées comme batterie de secours afin d’augmenter l’autonomie du vélo.

Les batteries elles-mêmes peuvent normalement être chargées à partir d’une prise murale standard, soit directement sur le vélo via un port, ou encore avec la batterie elle-même retirée du vélo. Il est très courant de voir des batteries amovibles sécurisées par une clé afin d’éviter les vols (la batterie d’un vélo électrique est souvent un des composants les plus chers, avec le moteur.

Le choix d’un vélo électrique sera notamment déterminé par l’autonomie de la batterie !

En métropole, ou dans les endroits à faible dénivellé, la distance que vous pouvez parcourir avant que votre batterie ne s’épuise ne sera probablement pas un problème pour la majorité des utilisateurs de vélos électriques.

Cependant il n’en est pas de même pour la Réunion. Avec un fort dénivellé, selon le type de moteur utilisé, et le mode utilisé sur votre vélo (Eco, Trail ou Boost) votre batterie pourrait se décharger plus vite que prévu, et vous vous retrouverez à pédaler un vélo de 25kg !

Autonomie d’une batterie électrique

L’autonomie beaucoup de votre style de pilotage, du relief et de l’endroit et de la façon dont vous roulez, ainsi que la capacité de la batterie, évidemment. Certains vélos électriques sont équipés de batteries vous permettant de parcourir de très grandes distances avec une seule charge (plus de 120km), tandis que d’autres, en particulier les vélos électriques d’entrée de gamme, ou pliants (conçus pour un transport) peuvent avoir une autonomie d’une trentaine de kilomètres, voire moins.

Il y aura plusieurs niveaux d’assistance que vous pourrez adapter à vos besoins et sélectionner pendant que vous roulez. Sélectionnez un mode éco ou assistance faible et vous devrez faire plus d’efforts, mais votre batterie durera plus longtemps.

D’un autre côté, un réglage d’assistance plus élevé (Boost chez Shimano, Turbo chez Bosch) est utile pour vous permettre de gravir les collines et d’accélérer plus facilement dans des conditions d’arrêt-démarrage, mais épuisera votre batterie beaucoup plus rapidement.

Vous pouvez généralement éteindre complètement le moteur afin d’économiser la batterie, et avec la plupart des systèmes, il n’y aura pas d’assistance supplémentaire, bien que vous ayez toujours le poids supplémentaire du moteur et de la batterie à tirer avec la force de vos jambes.

Les capteurs

Pour contrôler la puissance du moteur, un vélo électrique aura plusieurs capteurs
– capteur de vitesse, pour que l’assistance se coupe à la vitesse maximale légale.
– capteurs de cadence et de couple pour adapter le niveau d’assistance à votre pédalage et vous assurer que votre vélo électrique ne s’enfuira pas sans vous

D’autres systèmes peuvent ajouter plus de capteurs.

Vous aurez également l’affichage du niveau de la batterie, du niveau d’assistance, ainsi que des boutons pour sélectionner le mode d’assistance. L’écran est souvent une unité LED montée sur votre guidon, qui peut également vous donner des informations sur la vitesse, la distance…

Les vélos électriques basiques

Si vous avez la chance d’habiter sur la côte, ou dans un endroit de l’île avec peu de dénivellé, utilisé sur des petits trajets, et que vos trajets se limitent à du plat mais que vous souhaitez quand même bénéficier de la précieuse aide au pédalage qu’offre un vélo à assistance électrique, les modèles d’entrée de gamme feront parfaitement l’affaire.

Si vous souhaitez faire des sorties plus conséquentes, avec un fort dénivellé, ou une grosse sortie VTT, nous vons conseillons de ne pas hésiter à investir dans un vélo à assistance électrique plus adapté. Votre vélociste pourra vous conseiller pour choisir le bon modèle.

Tarifs des vélos électriques

Les vélos à assistance électrique embarquent beaucoup plus de technologie qu’un vélo standard, et cela doublera tout simplement le prix de votre vélo pour un modèle similaire sans assistance.

Les tarifs des vélos électriques peuvent commencer à moins de 1000 euros, jusqu’à 15 000 euro. Le tarif dépendra du type de matériaux utilisés, de la technologie, de la gamme d’équipements, de la popularité de la marque.

Vélos de route électriques

Si vous préférez la route aux sentiers battus, les vélos de route sont depuis quelques temps équipés de système électriques. Les marques tentent au maximum de cacher les élements électriques, si bien que vous ne verrez pas que c’est un vélo à assistance électrique au premier coup d’oeil.

De plus nous n’ajoutez pas énormément de poids, les vélos électriques de route les plus légers ateignant les 11 kilos.

N’oubliez pas cependant qu’une fois la barre des 25km/h fatidique atteinte, le moteur se coupera et vous devrez trainer le poids total du vélo. En contrepartie, à cette vitesse vous conserverez de la batterie.

Ce type de vélo est idéal pour grimper plus facilement, mais n’aura qu’un intérêt limité si vous roulez à plus de 25km/h pendant vos sorties.

Si vous souhaitez un vélo plus joueur, mêlant route et sentiers, vous pouvez aussi opter pour un vélo gravel.

Vous n’ajouterez peut-être pas beaucoup de poids supplémentaire non plus, car les vélos électriques de route les plus légers pèsent 11 kg.

Vélo électrique Gravel

Une alternative idéale pour rouler à vélo sur les sentiers (type front de mer) et sur la route, avec plus de confort qu’un vélo pur route (des roues un peu plus larges). Une discipline de plus en plus populaire.

VTT à assistance Electrique à la réunion

Un VTT électrique vous amènera au sommet plus rapidement, en particulier sur les dénivellés positifs techniques et plus raides, et avec plus d’énergie pour profiter des descentes. De plus, le fait de pouvoir monter plus facilement vous donnera une autonomie supplémentaire pour explorer davantage les reliefs de l’île !

A quoi correspond les modes d’assitance du vélo électrique

Vous avez en général 4 à 5 fonctions sur l’assistance : Off (éteint), walk (accompagnement à la marche), eco (assistance standard), trail(assistance forte), Boost (assistance maximale).
Le mode Walk vous donne une légère assistance lorsque vous poussez votre vélo, afin de ne pas subir les kilos supplémentaires. Le mode Eco vous transforme en champion de Cross-Country. Vous ne sentez déjà plus le poids du vélo, et l’aide est conséquente et agréable.
Le mode Trail vous aidera dans les côtes un peu plus dures, ou dans les sentiers ou un ajout de traction sera confortable.

Le mode Boost vous permettra de grimper dans les endroits abrutps, ou lorsque vous êtes fatigués et que vos jambes ne vous permettent plus de donner la puissance nécessaire pour avancer.

Un moteur STEPS E8000 n’a « que » 75 Nm de couple, mais sera largement suffisant pour vous accompagner pendant les montées difficiles.

Les récentes améliorations des performances des VTT électriques signifient que la maniabilité se rapproche de celle des VTT non motorisés pour plus de plaisir.

Mais, néanmoins, le poids supplémentaire peut rendre la conduite plus délicate sur des sections particulièrement techniques, c’est donc une bonne idée de se détendre un peu jusqu’à ce que vous ayez la sensation du vélo.

Avantages : Atteindre le sommet est beaucoup plus facile

Inconvénients : un poids supplémentaire peut affecter la maniabilité

Glossaire :

VAE : Vélo à assistance électrique. Le terme exact qui est utilisé pour les vélos électriques (ou eBike en anglais)

Watts : Puissance délivrée par le moteur de vélo électrique. Un moteur de 85 Watts sera la puissance maximale que ce moteur pourra fournir.

Watt/heure : La capacité d’une batterie électrique est mesurée en Watt/heure. Ou plus précisément, combien de watts la batterie pourra fournir pour une certaine durée. Si un moteur de 250 Watts est alimenté par une batterie de 250W/h, à puissance maximale, la batterie se videra en une heure. Evidemment votre moteur ne sera pas sollicité à la puissance maximale pendant autant de temps, donc la batterie durera plus longtemps.

Couple : Le couple est la mesure de la force circulaire, autour d’un axe. Cette mesure est importante pour les vélos électriques, car il permet de mesurer la puissance délivrée par le moteur. Notamment utile lorsque vous grimpez.

Mode « marche » : Si vous souhaitez pousser votre vélo électrique, le mode marche rajoutera une petite aide pour vous accompagner. Les vélos électriques étant assez lourds, cette fonction est très utile.

Related posts

Comment choisir vos roulements de roue de vélo

serge

Mesurer la distance entre les vis de couronne VTT, BMX et Route

serge

Types de valves pour le vélo : Valve Shraeder, Valve Presta, Valves Tubeless, adaptateurs, plus de secrets !

serge

Leave a Comment